Création d’une Zone de Mouillage et d'aménagements légers

13/06/2022

En Juin 2016, l’établissement portuaire de Saint-Martin a lancé une étude préalable en vue d’un schéma directeur des zones de mouillage.


Projet financé par les fonds Européens


Création d’une Zone de Mouillage et d
slide-0


Ces zones de mouillage seront organisées sur la partie française de l’île de Saint-Martin. Cette étude, réalisé par le bureau d’études EGIS, a défini les grandes lignes de cette thématique.

Cette opération "ZMEL" (Zone de Mouillage et Equipement Léger) est financée par le Fonds Européen de Développement Régional – FEDER – Programmation 2014-2020 à hauteur de 560 000 Euros.


Objectifs:
— Mieux préserver l'environnement et, notamment les biocénoses marines sensibles et riches que sont les récifs par la mise en place de moyen d'ancrages fixes et peu destructifs.
— Garantir la sécurité de la navigation et les bonnes pratiques avec des ancrages adaptés, le respect des distances entre navires mouillés et des zones de circulation.
— Stimuler et pérenniser la plaisance en proposant des services et des infrastructures adaptés à la fréquentation visée.
— Améliorer la prise en compte des risques naturels et en particulier du risque cyclonique pour les navires et les plaisanciers.
— Mettre en place une redevance sur les sites de Grand Case et de Cul-de-Sac et améliorer la collecte sur le site de Marigot.

slide-1


Besoins:
L’estimation des besoins établis dans l’étude EGIS de 2016 à partir de comptage réalisé sur site est de 80 à 100 mouillages pour des navires de moins de 20 m avec en termes de répartition :
— 80% de navires de taille inférieur à 14,99 m
— 20% de navires de taille entre 15m et 20 m.
Le stationnement est de courte, moyenne et longue durée.

Contraintes:
Au regard des études bathymétriques à disposition sur la baie de Marigot et des contraintes techniques identifiées, la zone de mouillage a été définie en tenant compte des contraintes suivantes:
— Maintien d’un chenal d’accès de 90 m de large le long de la digue de protection de la Marina Fort Louis pour permettre l’accès à la gare maritime.
— Recul de 50 m par rapport à la bande littorale.
— Maintien d’un chenal d’accès au chenal de Sandy Ground donnant accès au lagon de Simpson bay.
— Maintien d’un chenal d’accès à la Marina Fort Louis.



La zone ainsi définie représente une surface de l’ordre de 38 hectares pour 75 mouillages présentant des cercles d’évitage de 35 m de rayon.

Solutions:
Constitution d’un poste de mouillage:
— Un dispositif d’ancrage (de type corps mort béton)
— Une ligne de mouillage équipé de cordage mixte acier, de flotteurs traversants une ligne d’amarrage
slide-5

Balisage par un feu à secteurs fixé sur un mât sur le littoral côtier indiquant:
— Dans un secteur lumineux blanc, la zone libre permettant l’accès au chenal de la gare maritime.
— Dans un secteur lumineux rouge, le secteur de la ZMEL.
Balisage de l’accès au lagon avec deux marques latéral Bâbord et Tribord positionnées en terrestre de part et d’autre de l’entrée du chenal.



Création d’une zone d’accueil et de service en liaison avec la Zone de Mouillages et d’Equipements Légers.




Cette application Web utilise des cookies ! Plus d'informations.
OK !